Traitement contre la cellulite

Au grand dam de toutes les femmes, la cellulite est un phénomène normal. 90 % d’entre elles sont concernées et seulement 10 % des hommes. On la retrouve surtout sur les jambes, les fesses et parfois sur les bras. Son aspect lui vaut son autre nom : la peau d’orange. En effet, la surface de l’épiderme apparaît grumeleuse et capitonnée comme la peau de l’agrume.

Cellulite, définition et causes

Définition

La lipodystrophie gynoïde, communément appelée cellulite, est une accumulation de graisse sous la peau. Ce phénomène disgracieux résulte de la combinaison de plusieurs facteurs. Parmi eux, les hormones féminines. En effet, la cellulite concerne surtout les femmes et pas uniquement celles qui présentent un surpoids. Cette modification du tissu adipeux se manifeste sur les cuisses, le ventre, les fesses et les bras.

Les cellules adipeuses, stockant les graisses, se logent dans de petits compartiments situés dans l’hypoderme. Lorsqu’elles augmentent de manière significative, ces petits compartiments gonflent. Leur forme bombée finit par être visible à la surface de la peau. Celle-ci prend alors un aspect bosselé qui fait penser à un tissu capitonné. C’est pourquoi on parle également de capitons pour désigner la cellulite.

Sans conséquences sur la santé, la cellulite, aggravée par une mauvaise circulation sanguine et lymphatique, peut occasionner des complexes et des douleurs locales.

Les différents types de cellulite

Voici les différents types de cellulite, parfois associés.

  • La cellulite adipeuse résulte généralement d’une alimentation trop riche et/ou d’un manque d’activité physique. Elle est indolore, localisée et d’aspect mou.
  • La cellulite d’infiltration, ou aqueuse, est moins visible. Également indolore, elle s’associe à des troubles de la circulation sanguine. Incommodante, cette cellulite génère des sensations d’inconfort : rétention d’eau, gonflements et jambes lourdes.
  • La cellulite fibreuse est douloureuse et dure. Elle présente ce fameux aspect de peau d’orange et peut prendre une couleur violacée. Il s’agit d’une cellulite profonde, installée depuis longtemps dans les tissus cutanés.

Causes

Outre l’influence des hormones, le dysfonctionnement des cellules graisseuses est lié à plusieurs facteurs combinés. Souvent à l’origine de ce phénomène, une accumulation des adipocytes dans les tissus alliée à une hypertrophie. S’en suit un drainage altéré. En effet, les vaisseaux sanguins, comprimés par la masse des cellules graisseuses, ont des difficultés à traverser l’hypoderme. Il en résulte des troubles de la circulation et ce phénomène connu de nombreuses femmes : la rétention d’eau.

D’après les nombreuses études réalisées, la génétique est une autre cause probable.

La mésothérapie : traitement efficace contre la cellulite

La mésothérapie offre des résultats efficaces sur la cellulite adipeuse et aqueuse. Ce traitement consiste à réaliser des injections dans les zones de peau concernées pour tonifier les tissus, drainer les œdèmes et brûler les graisses. L’objectif de la mésothérapie : favoriser le retour à une peau saine et uniforme pour se sentir plus mince et plus belle.

Pour chaque patiente, une évaluation préalable s’impose avant le traitement. Au cours de cet entretien, les spécificités et les objectifs sont analysés pour permettre au praticien de déterminer la composition des injections et le nombre de séances.

À savoir, la mésothérapie est contre-indiquée pour les femmes enceintes, allaitantes, sujettes à l’hypertension et allergiques aux substances composant les injections.

Comment agissent les composés actifs de la mésothérapie ?

Pour favoriser la réduction de la masse graisseuse dans les tissus, les actifs doivent stimuler le métabolisme des adipocytes, notamment la phase qui consiste à dégrader les composés organiques et à éliminer les déchets. La combustion des graisses est alors encouragée et les cellules graisseuses voient leur volume diminuer.

Pour réduire la rétention d’eau et les œdèmes, des actifs drainants composent les injections. Leurs propriétés diurétiques et veinotoniques doivent être attestées.

La mésothérapie vise également à stimuler la circulation vasculaire grâce à un acide hyaluronique non volumateur. Cette substance, naturellement présente dans l’organisme, apporte des nutriments aux cellules et stimule leur activité.

Enfin, des actifs spécifiques agissent en profondeur pour modifier la texture de la peau.

cellulite massage